L’affaire des 5 femmes enlevées à Touba est un vrai faux kidnapping. Du moins si l’on en croit le journal Libération.
Les gendarmes en charge de l’enquête ont démonté la légende des « victimes » qui s’est dégonflée comme un ballon de baudruche.
Il s’agit d’une véritable mise en scène planifiée par la plus âgée Mame D. N. Mariée, elle a tout orchestré avec son ravisseur qui se trouve être son amant.
Elles étaient en fiesta dans une « piscine party » au Lac Rose pour un week-end, avouent-elles.
Les deux mineures qui étaient de la partie, n’ont pas été pénétrées, selon les résultats des examens effectués par gynéco requis par les enquêteurs.