La pandémie de Covid-19 poursuit son expansion à l’échelle mondiale, notamment sur le continent américain où le nombre de contaminations est le plus important du monde. Pour contenir la reprise de l’épidémie, les États-Unis financent massivement la création d’un vaccin élaboré par Moderna, un laboratoire américain. Il entre lundi dans sa dernière phase d’essais. PUBLICITÉ

Les États-Unis ont lancé lundi 27 juillet la dernière phase clinique d’un vaccin potentiel contre le coronavirus, tandis que la région Amérique latine et Caraïbes se rapproche de l’Amérique du Nord en nombre de contaminations.

L’épidémie continue de s’étendre dans le monde avec plus de 5 millions de nouveaux cas détectés depuis le 1er juillet, soit plus d’un tiers de ceux qui ont été déclarés depuis le début de la pandémie. Dans certains pays comme le Canada, elle touche désormais une majorité de jeunes, âgés de moins de 39 ans.

L’Amérique latine et les Caraïbes sont devenues dimanche la région du monde ayant recensé le plus grand nombre de contaminations, soit 4 340 214 cas, selon un bilan établi par l’AFP dimanche à 21 heures GMT à partir de sources officielles.

>> À lire aussi : Covid-19 : les restrictions reprennent de la vigueur dans le monde

Le Brésil, pays latino-américain le plus touché, a recensé dimanche près de 25 000 cas supplémentaires, pour un total de 2,4 millions, et déplore plus de 87 000 morts.

La Chine, où le virus est apparu, a fait état lundi de 61 nouveaux malades du Covid-19 en 24 heures, la plus importante augmentation journalière depuis mi-avril, après l’apparition de foyers d’infection dans trois provinces, dont le Xinjiang, dans le nord-ouest du pays. 

Les États-Unis, pays le plus touché au monde, comptent pour leur part près de 4 234 000 contaminations et près de 150 000 morts. Le nombre de nouveaux cas positifs a toutefois nettement ralenti dimanche à + 55 187, son plus bas niveau depuis près de deux semaines.

Donald Trump et la course au vaccin