Twitter a désactivé une vidéo en hommage à George Floyd publiée sur le compte de campagne du président américain Donald Trump, citant une plainte relative aux droits d’auteur.

« Nous soutenons le droit des manifestants pacifiques et nous entendons leurs appels », déclame le président Trump. « Je me tiens devant vous en tant qu’ami et allié de tous les Américains en quête de justice et de paix. » Dans une vidéo de 3’45, intitulée « Healing, not hatred » [Guérir, non haïr], le président américain pose sa voix sur un montage de photos et de vidéos rendant hommage à George Floyd.

Une vidéo lyrique passant un message d’unité et de solidarité alors que les États-Unis s’embrasent depuis la mort de cet Afro-Américain de 46 ans, tué il y a dix jours lors d’une intervention policière à Minneapolis. Une vidéo de campagne qui joue la carte de l’apaisement après la menace de déploiement de l’armée autour de la Maison Blanche. Mais une vidéo qui pose problème du point de vue des droits d’auteur. 

Le réseau social Twitter l’a donc dépubliée. « Nous réagissons à une plainte concernant les droits d’auteur qui nous a été adressée par l’un des ayants droit ou par l’un de ses représentant », a expliqué un représentant de Twitter.

La vidéo a été mise en ligne sur la chaîne YouTube de l’équipe de campagne de Donald Trump, où elle est toujours accessible, puis elle a été tweetée mercredi. Le réseau social, qui se méfie des invectives présidentielles surveille de façon resserrée les tweets de l’administration Trump. Un autre tweet présidentiel pour « glorification de la violence » avait déjà été dépublié.