Au cinquième jour d’une bataille acharnée à Bruxelles entre les pays « frugaux » et le couple franco-allemand, les 27 ont trouvé un accord, mardi matin, sur un plan de relance post-coronavirus de 750 milliards d’euros, basé pour la première fois sur une dette commune. Emmanuel Macron a aussitôt salué un « jour historique pour l’Europe ».PUBLICITÉ

Les Vingt-Sept sont enfin tombés d’accord sur le plan de relance post-coronavirus. L’annonce a été faite mardi 21 juillet au petit matin par le président du Conseil européen Charles Michel, après un sommet marathon, théâtre d’une bataille acharnée entre les pays « frugaux » et le couple franco-allemand. « Dea l! », a tweeté le Belge Charles Michel.