‘Hapsatou’, un prénom qui diluerait l’identité française de la chroniqueuse de C8, selon le polémiste Eric Zemmour. Ces propos, d’un racisme tranchant, vont également à l’endroit de tous ces français, aux prénoms « limites ».

Coupé au montage, l’extrait-choc de l’émission les ‘’Terriens du dimanche’’ de C8, a été rendu public par Hapsatou Sy. Les commentaires jugeant ‘disproportionnée’ la réaction de Hapsatou, ont poussé cette dernière à engager un combat, au péril de son boulot. Ayant tenu à préciser que « son geste n’est pas un affront à C8 », elle dit ne pas pouvoir accepter « qu’Eric Zemmour continue à diffuser sa haine sur les réseaux sociaux et à la télévision. » Elle promet de porter plainte contre lui.

 « C’est votre prénom qui est une insulte à la France, » a-t-il lancé à la française d’origine sénégalaise. Avant de continuer « La France n’est pas une terre vierge, c’est une terre avec une histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l’histoire de la France. » Il insiste en disant que la mère de la concernée a eu tort de l’appeler ainsi. « Corinne ! Ça vous irait très bien, par exemple ! » propose-t-il.

Il explique ensuite : « Normalement, chez moi, en tout cas depuis une loi de Bonaparte qui a malheureusement été abolie en 1993 par les socialistes, on doit donner des prénoms dans ce qu’on appelle le calendrier, c’est-à-dire les saints chrétiens. »

Hapsatou, décidée à ne pas se laisser faire, se défend : « … aimer la France, ça n’est pas tenir le discours que vous tenez. En m’insultant comme vous le faites, vous insultez l’intégralité des enfants de la République qui s’identifient [à moi]. »

Interpellé sur plusieurs chaînes, quant aux accusations formulées contre lui, Zemmour dit clairement que, selon lui, ne pas donner à son enfant un prénom français (comme l’ont fait ses parents d’origine algérienne), c’est ‘rejeter’ l’identité française.

Mais quitte à se débarrasser de ce ‘complexe’ face à ses origines ‘non françaises’, un prénom ne suffirait pas. Zemmour non plus ne fait pas vraiment français…